D&D4_partie de background

Les enfants de Rocnoir

L’enfance de cinq héros

Ou l’on voit comment cinq enfants très différents forgent une amitié qui les amènera peut-être un jour à être des héros…

Une petite bande d’enfants d’une huitaine d’année s’est formée à RocNoir, petit village de la vallée, non loin du Marais :

  • Heorl est le solide et bonhomme fils de Torn de Pajan (un massif sergent bien pensionné qui "est quelqu’un" au village, où il coule des jours tranquilles, oubliant sa jambe coupée au combat).
  • Shalwin, est un des nombreux enfants de la grosse dizaine qu’ont les paysans Melwin et Melwina, celui qui est toujours à traîner dans les bois. Il tiendrait de son oncle, le chasseur Melkan, son attrait pour la vie sauvage et un caractère égal.
  • Domingo, un mignon blondinet que l’on dit fils bâtard d’un noble, est installé depuis peu au village avec sa mère, Dame Tabelione, et un soldat droit comme un i qui porte toujours l’épée au coté, malgré un age avancé, Tiberius.
  • KolKran, le gosse le plus hargneux de tout "l’orphelinat" local, affirme être le fils d’un soldat mort héroïquement.
  • Ketiana, une enfant demi-elfe arrivée en ville il y a peu, au caractère inversement proportionné à sa petite taille, et qui donne bien du mal à sa nourrice, qu’un intendant qui vient de la ville paye grassement. On dit qu’elle serait la fille d’un des meilleurs rôdeurs elfe de la vallée.

La partie de soule :

Leur rivalité avec la bande à Keros (formée de la majorité des enfants autour de leur age originaire du village) n’a pas échappé au chef de la milice, Niterk, qui, pour canaliser l’agressivité entre les deux groupes de chenapans avant qu’il ne s’étripent, décide de les faire s’affronter lors d’une une partie de soule. Il organise donc avec deux jeunes auxiliaires de la milice, une partie de soule sur la place du village entre les deux "bandes". Chaque équipe devra faire le tour de la margelle du puit avec la soule en cuir pour marquer des points, et passer par la sortie de la place qui constitue le camp adverse pour gagner la partie (sinon on se départagera aux points marqués)

Très vite, chacun des membres de la petite bande révèle son caractère :

  • Ketiana en donnant des ordres et en sautant partout, toujours combative,
  • KolKran en cassant un nez et en assommant Keros contre la margelle du puits, ou le leader adverse tombe inanimé !
  • Heorl révèle un fond d’héroïsme étonnant pour un enfant élevé dans un cocon, sautant dans le puits pour sauver le malheureux Keros.
  • Shalwin et Domingo coordonnent leurs efforts pour respectivement marquer et assurer la victoire en passant le camp adverse !

Tout ce finira donc bien, et après la partie de soule, le petit groupe est plus soudé que jamais, les cinq garnements toujours fourrés ensemble dès qu’ils le peuvent, ce sont des jours heureux pour nos héros. Il sont à peine obscurcis par les rumeurs selon lesquelles l’elfe dont Ketiana serait la fille aurait disparu.

Mais quatre ans plus tard, une troupe de "Princes Elfes" débarque par un petit matin brumeux, emmenant Ketiana. La même année, Heorl est envoyé dans un monastère pour y étudier, et Kolkrane, jugé insupportable est placé par l’orphelinat comme valet d’arme de la garde. Pendant ce temps Domingo suis les leçons de Tiberius, des cours d’escrime notament, et Shalwin suit partout son oncle chasseur.

Pendant trois ans, nos amis se verront peu, jamais tous ensemble, et personne n’a de nouvelles de Ketiana.

Le procès de la Sorcière :

Alors que les quatre garçons sont enfin réunis à nouveau (il ont une quinzaine d’années environ), un soir de fête des récoltes, un "prince Elfe" leur apparait, qui leur apprends que Ketiana vat être jugée comme sorcière au bourg voisin de Chène-Fendu.

Aussitôt, ils prennent quelques affaires et partent à travers champs vers le lieu du procès, parcourant en deux jours le trajet qui prends trois habituellement par la route.

Là, ils découvrent une Ketiana grandie, qui montre des traits Elfiques marqués (il ne sauront plus tard que c’est une Eladrin) mais qui garde un goût vestimentaire aussi porté sur les hardes et un caractère de cochon.

Un moine de Pelor l’accuse d’avoir voulu le tuer, et le procès est mené par le Praetor de Pelor de la région, un énorme prélat dont certains murmurent (mais avec grande prudence) qu’il détournerait l’impôt du culte. Ketiana, méprisante, ne réponds aux accusation qu’en crachat sur ses juges, mais fait de discrets signes à nos amis, montrant qu’elle est contente de les voir… mais pas surprise.

Heorl veut témoigner, dénoncer l’injustice… tant et si bien qu’il se fait arrêter par la garde pour insulte au magistrat. Shalwin, Domingo, et KolKran plus pragmatiques, mettent au point un plan pour enlever Ketiana quand on la brulera sur le bucher, le soir même.

Mais cette dernière, montrant des pouvoirs que nos amis ne lui connaissaient pas, endors les gardes de la maison de garde du bourg d’une incantaion Elfique, sort dans une nuée de lumières féeriques de sa cellule et libère un Heorl interloqué en lui ordonnant de trouver ces compagnons et de l’attendre !

Il en est fait ainsi, mais Ketiana se fait attendre… Nos amis voient des flammes monter du bucher, entendent des cris, puis, finalement voient arriver au loin Ketiana, poursuivie par deux cavaliers mercenaires du Praetor. Elle se retourne, gèle le sol aux alentours d’un geste de la main, ce qui la débarrasse d’un assaillant, assommé par sa chute, et ralenti le second, que Galwin devra blesser deux fois de ses flèches pour enfin le décourager de les suivre ou de les truffer de carreaux d’arbalète !

Nos amis apprennent alors de la bouche de Ketiana qu’elle s’est vengée en tuant son accusateur, le moine dont elle avait refusé les « avances très pressantes » (d’ou sa blessure) et qu’ils sont donc probablement recherchés comme complices d’une meurtrière. De fait, cela va changer pas mal de chose dans la vie de nos héros…

Partie du dimanche 30 septembre, salle Jeanne d’Arc

  1. Dominique Heorl de Pajan
  2. DD Shalwin, fils de Melvin
  3. Shadowi Domingo Tabelione
  4. Daniel L. Kolkran

Suite (début d’un scénar N1) prévue dimanche 14 décembre 2008

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom