Donjon et Dragon 4e edition ( Campagne Nelo)

1er Résumé de partie Donjon

partie du 02/11

Quand les comtes s’ennuient …

Dans la forteresse naine de Martel, place forte du Val de Nentir nichés au cœur des monts Aubeforge, une caravane marchande se prépare à partir au-delà des montagnes. Marsinda Tournedor, Seigneur de Martel engage nos deux héros : Gardagan (DD) le célèbre chasseur de prime pourfendeur du Dragon Blanc Szartharrax et Darak (Martial) fier guerrier nain des mines de Martel. Ils doivent escorter la caravane jusqu’à la ville de Balmora dans les Désert Rouges par delà les Monts Auberforge.

Le voyage se déroule sans problème, et la caravane arrive au bout d’une semaine de voyage dans la ville bien singulière de Balmora. Les nains de Martel, bien que surpris par l’architecture et l’absence de défense de la ville, sont très bien accueilli par la populace et sont payé pour la livraison. Les nains désirant honorer les tavernes de la ville, la soirée est très animés (organisation d’un concours de buveur de bière, les nains contre les humains … gagnant les nains.). Parmi la foule, Gardagan repère une vieille femme qui semble chercher de l’aide. Nos héros apprennent qu’elle se nomme Saara Tyrande et que son mari Edwin Tyrande a disparu depuis 2 jours après avoir parler au Comte Vargas. Le Lendemain matin, après avoir taquiné leurs frères nains totalement saoul, ils se rendent chez le Comte. Fort bien accueilli, le Comte leur confirme qu’il a bel et bien rencontré Edwin et qu’il l’avait engagé pour aller en reconnaissance dans les ruines de l’ile d’Irenicus, situé sur le Lac Cratère prés de Balmora. Les deux nains demandent s’ils peuvent visiter l’île, le comte accepte voir les encourage à s’y rendre (tout en notant leurs nom sur un immense cahier). Ne doutant de rien, le chasseur et le guerrier se mettent en route.

Ils traversent à l’aide d’un passeur le Lac Cratère et arrive sur l’île. Une statue représente la tête d’un homme bouche ouverte, entrée des ruines. Ils descendent le long de l’escalier en colimaçon, et remarquant soudain que les murs sont d’une facture très récente, entendent la porte du donjon se refermer derrière eux. Ne pouvant qu’aller de l’avant, ils continuent leur chemin. Il découvre un bien étrange spectacle, alors que se forme deux couloirs, un squelette est accoudé à un comptoir sifflotant un air comptine Balmorienne. Prudent, les nains s’approchent. Le squelette leur parle sans aucune animosité : ils se trouvent dans un donjon construit par les nobles de Balmora ; ils sont observés et des paris sont faits sur eux. C’est une des distractions courantes des nobles de la ville, et aujourd’hui est un jour spécial, car c’est la première fois que des nains participent au ‘’jeu’’. Gardagan démoli le squelette (les Nains n’ont pas vraiment le sens de l’humour). Commence alors le parcours du donjon où nos amis doivent prendre possession de trois pierres qu’ils doivent sertir sur une statue pour sortir du piège. Ils parcourent les trois épreuves (une salle où la pierre se trouve sur un plafond plein de pique se rapprochant dangereusement du sol ; une salle avec des dalles avec une lettres gravée sur chacune avec pour énigme ‘’ le propriétaire vous montre la voie’’ (Irenicus), et enfin une jolie petite crypte avec des morts vivants que nos nains ont massacré avec joie.) Trouvant par chance la réponse à la dernière énigme où Darak nous à montrer toute l’étendu de son vocabulaire, les nains réussissent sans encombre à surmonter tout les pièges sans difficulté, mais le pire reste à venir.

La chaleur s’intensifie au fur et à mesure qu’ils avancent. Ils arrivent dans une salle bien étrange, devant eux se trouvent divers piliers d’environ six mètres de haut avec pour sol une piscine rempli de lave en fusion. La sortie étant à l’autre bout de la salle, les nains doivent donc jouer les acrobates. Accrochés ensemble via une corde, commence le parcours. Malheureusement, débarque un adversaire de taille, un Eladrin mort vivant. Armé de sa rapière, il s’amuse à taquiner les nains qui semblent bien maladroit. Darak fait une chute qui aurait pu être mortel pour lui si Gardagan n’avais pas était la pour retenir sa chute. Darak suspendu au dessus de la lave, Gardagan accroché au pilier, la situation semble bien compliqué. Cependant, nos nains nous on caché leur talent de ouistiti, sautant de pilier en pilier et le chasseur parvient à s’agripper à l’elfe. La situation s’inverse, et nos amis décident de bombarder l’elfe avec tout ce qu’ils ont à leur disposition s (Dague, Carreau, Botte en cuir de ranger qui pue….). Après s’en être donné à cœur joie sur un cadavre cloué au mur. La porte s’ouvre devant eux, et grimpant les escaliers, ils arrivent dans le manoir de Vargas, où tous les nobles les applaudissent avec un grand engouement et des « hourra ». Comment vont réagir nos nains ? La suite dans le prochaine épisode : ‘’ Les Gobelins se cachent pour mourir’’.

Suite prévu pour le dimanche 16 Novembre

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom