Les sources de Loom Noir de la Contrée du Noir Couchant

Conte-rendu d’expédition du cinquiéme jour de la quinte Ardence de l’an 169 au vingt-septième jour de la prime bise de l’an 174.

Suite à ces presque 5 ans passé dans l’empire du Noir Couchant, je suis en mesure de faire mon rapport concernant les sources de Loom Noir décelé dans la contrée.

Les sources de Loom Noir de la Contrée du Noir Couchant.

Conte-rendu d’expédition du cinquiéme jour de la quinte Ardence de l’an 169 au vingt-septième jour de la prime bise de l’an 174.

Suite à ces presque 5 ans passé dans l’empire du Noir Couchant, je suis en mesure de faire mon rapport concernant les sources de Loom Noir décelé dans la contrée.

Les grottes et les mines

L’une des principales sources de Loom se trouve dans des souterrain sous les collines et les montagnes. Se sont en générale de petits gisements dont leurs localisations sont jalousement gardé par les voques nigrides. Cependant j’ai pu visiter une mine prêt de Blackdell dans le Diukhem de Athess. Ils semblaient prêts à établir un accord commercial, mais visiblement des « incidents » ont fait sombré le projets.

Les vapeurs

La légende dit que les vapeurs qui s’élèvent des champs de loom noir sont les âmes des morts qui sont tombés lors des guerres mythiques entre partisans de Jagl et de Howrl. C’est la manifestation loomique noire la plus ancienne et la plus utilisé. De la même façon que les mines et les grottes leurs localisation est secret, essentiellement à cause du caractère sacrée. L’exploitation commercial en est de toute façon quasi impossible

Les créatures

C’est une source de loom, certes, à condition de les affronter, bien entendu !… Les régions sauvages de l’Empire en sont infestées, et la plupart d’entre elles sont de vieilles espèces dont l’organisme a été contaminé par les effluves de loom noir dégagées par le sous-sol.

Les plantes

De la même façon certaines plantes se gorge de loom noir. Une expédition (dangereuse) dans les marais de Corness nous à permis de trouver des racines, ayant étonnement le goût de réglisse, source de loom noir ainsi que de sortilège (ceci est dans mon futur rapport).

Les rituels

Enfin la dernier forme de source de loom, qui n’en est pas vraiment une, sont les rituels. En fait le rituel permet de lancer un sortilège sans avoir de loom stocké au préalable. Le rituel utilise le loom environnant dont la source précise ne pourrait être déterminé quand étudiant précisément le rituel. Inutile de dire que la tradition oral n’aide pas à cette tâche. J’ai pu assisté à l’un de ces rituels, l’éventrement de la démone-mère. Il se passe de nuit, loin des habitations. Avec un poignard à lame courbée, le voque fend la terre, à se moment là la terre gémit. S’en suit des psaumes récités très rapidement en nigride, quasiment sans reprendre sa respiration, mettant le voque dans un état proche de l’asphyxie. Au bout de quelques minutes la terre se met à légèrement trembler, la faille provoquée par le couteau s’élargit, un liquide blanchâtre gicle hors de la « blessure » et une créature (un démon ?) s’en extirpent.

La contrée de Noir Couchant est riche Loom Noir mais son commerce ne pourras être fais qu’en obtenant la confiance des nigrides petits à petits, surtout des voques qui, il me semble, se prépare à un changement politique.

Le treizième jour de la seconde Bise de l’an 174

Ar-Heg de la guilde du 7.

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom